Où sortir à Belfast – le guide du local

Belfast s’est réinventée en épicentre du clubbing et de la culture – qui prend vraiment vie à l’approche de la St Patrick.

Pour beaucoup de visiteurs, il est difficile de s’imaginer que dans les années 70, des grilles fermaient l’accès au centre tous les soirs vers 18h. Mais grâce à la paix, les investissements, la régénération et le tourisme généré par le Titanic Belfast et Game of Thrones, la ville a incalculablement changé pour le mieux ces 40 dernières années. Si les commerçants et les locaux s’opposent à une proposition d’un développement de 400m de livres du quartier historique, la ville continue de grandir chaque jour, tout en conservant son charme compact et son caractère intime.

C’est une fois la nuit tombée que vous pourrez vous faire une réelle idée de ce qu’est devenue Belfast après ses conflits – une ville sûre, parfaite pour les petites escapades, et une des meilleures destinations touristiques.

Si des bars historiques tels que le Crown Liquor Saloon vous accueilleront bien pour votre première pinte de Guinness, les visiteurs auront tout intérêt à se diriger vers les bars, clubs et restaurants plus contemporains et excitants de la ville. Si les lois obligent la plupart bars à fermer à 1h30, en ce moment, ce sont plutôt les promoteurs de clubs et espaces artistiques branchés qui entrainent Belfast dans ses nuits excitantes. Voici quelques spots favoris pour vous éclater un coup lors de votre visite.

The Bear and the Doll

Transformé depuis son incarnation précédente en tant que Titanic Bar, the Bear and the Doll est un immeuble triangulaire unique, instantanément reconnaissable, construit en 1886. C’est un bar chic servant de superbes cocktails et des bières artisanales, accueillant DJs et soirées régulières dont la Late Night Art, de la galerie locale Framewerk. Mieux encore, son nouvel espace-sœur d’ inspiration berlinoise, The Art Department, porte haut la torche de la scène clubbing de Belfast, via des actes hyper pointus, dont GIRL et Night Institute.

The MAC

Depuis son ouverture en 2012, le Metropolitan Arts Centre s’est établi en tant qu’attraction touristique mondiale. Sur son site plus ou moins trapézoïde se trouvent deux espaces de théâtre et trois galeries d’art qui accueillent toutes sortes d’expositions, un théâtre de performance, de la musique live et des œuvres expérimentales, 363 jours de l’année. La pièce de résistance de St Anne’s Square, un développement pseudo-géorgien dans le quartier historique, le MAC se trouve à quelques pas de trésors locaux tels que le restaurant italien Coppi, et le fameux coffee shop Established. Si vous êtes un peu sur place, Native, le resto-bar de MAC, sert les meilleurs produits issus de petits producteurs d’Irlande du Nord.

Bullitt Hotel

Appartenant au Beannchor Group, qui possède aussi le Merchant Hotel, un établissement central d’inspiration art déco cinq étoiles, le Bullitt et ses 74 chambres sont plus hype – et plus abordables. Ouvert en 2016, et ayant pour thématique le film classique de Steve McQueen, il abrite des chambres stylées et bien dessinées, chacune avec un lit king-size. Vous n’y retrouverez pas des mini-bars de luxe ni des garçons d’hôtel, mais un confort pas trop cher. Les weekends, la cour s’empli des rythmes du DJ résident. Pour changer de paysage, le bar sur le toit, Babel, propose cocktails et mets avec une vue panoramique sur la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *